Coconstruction

« La co-construction se définit comme un processus volontaire et formalisé sur lequel deux ou plusieurs individus (ou acteurs) parviennent à s’accorder sur une définition de la réalité (une représentation, une décision, un projet, un diagnostic) ou une façon de faire (une solution à un problème). La visée, l’intention du processus de type co-constructiviste, est de définir, d’élaborer, de construire un diagnostic, une analyse, un projet, un changement, une politique, une méthode, etc. L’accord traduit un compromis sur lequel ces acteurs s’entendent et se reconnaissent. »

Source :

FOUDRIAT, M. (2016), La co-construction. Une alternative managériale, Rennes, Presses de l’EHESP, coll. Politiques et interventions sociales, p.23.
Repéré à: http://www.communagir.org/medias/2017/12/coma_coconstruction-final.pdf

Par Mélanie Pelletier, le 8 mars 2019

La co-construction est un processus reposant sur une mise en forme d'interactions entre des acteurs afin que ceux-ci élaborent au fil de leurs interactions des accords visant à rendre compatibles des définitions relatives à un changement, à un projet, à une méthode de travail. La co-construction renvoie à tous les contextes où des acteurs ayant des intérêts et des points de vue différents sont amenés à travailler ensemble pour la réussite d'un projet ou pour définir les règles d'une organisation du travail.
La notion désigne toutes les démarches visant un point de vue partagé entre différents acteurs ; celle-ci ne signifie pas que tous les acteurs adoptent le même point de vue car un accord peut advenir, au cours du déroulement des échanges, à partir du moment où chacun des acteurs perçoit que les nouvelles formulations (les traductions que les acteurs proposent de la première formulation de leur point de vue) sont compatibles avec ce qu'il défend. La co-construction désigne un processus délibératif encadré par un dispositif formel et par l'intervention d'un tiers régulateur et médiateur.
Cette notion traduit un changement dans la façon de réfléchir sur la problématique des changements organisationnels et de concevoir le management de ceux-ci. Pour un cadre, se référer à la co-construction c'est à la fois définir et être garant d'un espace délibératif particulier qui introduit d'autres formes d'interactions entre les subordonnés entre eux et entre ces derniers et lui-même…

Par Maëlle Bourg, le 25 octobre 2019