Bitcoin et cryptomonnaie 101

Une enquête intéressante de Reporterre sur les dessous de la cryptomonnaie.

En voici les grandes lignes.

Comme pour toute production, dès que l'on produit industriellement (en très très grande quantité) les impacts environnementaux peuvent être désastreux. "Small is beautifull" qu'ils disaient, c'est encore plus vrai pour la cryptomonnaie.

Pensez-y, les activités de « minage » de bitcoins de la Chine seront supérieures à la consommation énergétique de l'Italie ou de l'Arabie Saoudite dès 2024. Il faut dire qu'en 2020, les entreprises chinoises géraient 80 % des opérations mondiales de minage de bitcoins. Ah oui, j'oubliais, le bitcoin est l'une des cryptomnnaies d'une valeur de 72 264,45$ CAD au 8 avril 2021. Il en existe une dizaine.

C'est qu'il en faut de l'énergie pour "runner" le million d'ordinateurs mondiaux qui travaillent à résoudre le plus rapidement possible le problème mathématique permettant d'empocher 6,25 bitcoins à toutes les dix minutes. Chaque problème mathématique assure la sécurité de chaque transaction.

Quand les sources d'énergie sont fossiles, inutile de qualifier l'impact de cette production sur le réchauffement climatique, sans parler des impacts sonores comme cette saga sherbrookoise.

Avons-nous vraiment besoin de ces cryptomonnaies? Pour quoi? Pour qui? (Audio à 10"51). Principalement, pour faire de l'argent et transférer des fonds "en dessous des radars" fiscaux, bref une sorte de système financier anarchiste.

 

Commentaires

Pour consulter les commentaires ou pour commenter cette publication, vous devez vous connecter sur Passerelles ou vous inscrire.