Études sur les services de relève en Chaudière-Appalaches

Depuis 2010, des études sont entreprises en Chaudière-Appalaches pour documenter les services de relève ou pour expérimenter de nouvelles pratiques en regard de ces services.

2010-2014 - Portrait des services de relève de l'Agence SSS Chaudière-Appalaches

En lien avec le dépôt ministériel du livre blanc sur l’implantation d’une assurance autonomie pour tous au Québec, et dans la foulée des travaux d’harmonisation du programme soutien à l’autonomie de la personne âgée (SAPA) en Chaudière-Appalaches, l'Agence SSS de Chaudière-Appalaches, maintenant le CISSS-CA, a entrepris de faire un portrait des services de relève. En Chaudière-Appalaches, les types de répit aux proches aidants sont : Répit pour moi, Hébergement temporaire, Répit aux heures atypiques, Baluchon Alzheimer, Bénévolat et Centre de jour. Le répit est accordé en heures, jour, soir, nuit ou fin de semaine en fonction des besoins du proche aidant.

URL: Rapppot-Portrait-2014

2012-2014 - Chantier Répit de l'Appui pour les proches aidants Chaudière-Appalaches

À l'automne 2012, l'Appui pour les proches aidants Chaudière-Appalaches innove en élaborant le Projet « Un répit pour moi » pour répondre aux besoins criants de répit exprimés par les proches aidants d'aînés de la région. À partir d'avril 2013, le Répit pour moi s'est déployé de façon variable dans les différents réseaux locaux de santé. Tout au long de son implantation, diverses critiques ont été émises par des partenaires et des proches aidants. Pour valider certaines informations, un rapide sondage a été réalisé au mois de décembre 2013 auprès des représentants des coopératives SAD, des CSSS et des organismes proches-aidants.

Considérant les enjeux soulevés du développement de ce nouveau type de répit, l'Appui CA a décidé de procéder à une évaluation à partir de décembre 2013 par l'organisation d'une démarche de consultation plus formelle appelée « Chantier Répit ». Le but est de mieux évaluer l'implantation du Projet et d'identifier les meilleures solutions afin de faciliter son déploiement dans le respect des principes sur lesquels le Projet est basé.

URL: Rapport-Chantier-2014

2016- Projet pilote sur les proches aidants

Un premier projet pilote a été déployé en 2016 sur l’harmonisation des services de relève aux proches aidants dans la MRC des Appalaches afin de faciliter l’accessibilité des services pour la personnes proche aidante et la gestion des services de relève pour les intervenants du milieu. Le projet pilote avait pour but de:

  • Élaborer un modèle de services de relève harmonisé (SRH) à partir des formules existantes;
  • Expérimenter son implantation dans le territoire;
  • Documenter les impacts (coûts, bénéfices) sur les besoins réels du proche aidant.

Malgré un court délai et un petit échantillonnage de proches aidants, ce projet a mis en évidence des pistes de solutions dans le défi de la réponse aux besoins de la personne proche aidante. Un repérage précoce et structuré, une offre de service adaptée aux besoins de l’aidant-aidé, un modèle d’affaires avec notre réseau local de services adapté aux réalités d’aujourd’hui ainsi qu’une approche psychosociale centrée sur les besoins aidant-aidé sont sans doute quelques-unes des solutions aux défis qui attendent les partenaires oeuvrant auprès des personnes proches aidantes.

URL: Rpport-PP-PPA-2016

2018-2019 - Projet pilote sur le repérage de personnes proches aidantes

Ce deuxième projet pilote, expérimenté dans les RLS des Appalaches et de Montmagny-L'Islet, a visé exclusivement le repérage des personnes proches aidantes. Le repérage est une étape cruciale qui vise non seulement à repérer les personnes proches aidantes, mais à mettre en place une trajectoire permettant de les relancer afin d’agir en précocité dans la mise en place des services et ainsi, diminuer les risques d’épuisement.

Ce projet pilote a été nécessaire car la trajectoire de repérage a dû évoluer suite au premier puisque les partenaires effectuant la relance ont changé et que certains de leurs mandats ont subi également des changements, ce qui amène certaines opportunités et limites. De plus, en regard de la nouvelle trajectoire qui a été expérimenté, elle impliquait de nouveaux rôles.

Malgré les enjeux présents lors de ce projet pilote, plusieurs pistes de solutions ont été identifiées afin de mieux repérer précocément les personnes proches aidantes et de permettre un meilleur déploiement régional.

URL: Rapport-PP-Reperage-2019

Commentaires

Pour consulter les commentaires ou pour commenter cette publication, vous devez vous connecter sur Passerelles ou vous inscrire.