La feuille de route coopérative et mutualiste pour une relance économique durable

Sortie en août 2020, cette feuille de route du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité est peut-être passée inaperçue.

Retour sur les principaux titres de cette feuille de route.

Objectif central : une relance pour une économie davantage fondée sur l’utilité collective que financière.

Axes d'intervention 

  • innovation et transition numérique des opérations;
  • autosuffisance alimentaire et sanitaire;
  • développement territorial local et régional;
  • lutte aux changements climatiques et transition socioéconomique;
  • valorisation du talent et des métiers de première ligne.

Leviers d'action

  • création d’un fonds transitoire de reprise collective et accompagnement des entreprises;
  • création d’un programme de soutien au développement des capacités de production de biens, de services et d’infrastructures d’utilité collective mutualisés pour une plus grande autosuffisance alimentaire;
  • programme de financement au maintien et à l’amélioration des milieux favorables à la santé de la population (soins à domicile, soins de santé, infrastructures) par l’intercoopération;
  • fonds de développement et de mutualisation en technologies de l’information, intelligence artificielle, automatisation, internet haute vitesse et économie collaborative afin de répondre aux besoins engendrés ou exacerbés par la crise.

Pour chaque point, la feuille de route présente une mise en contexte, les conditions de succès, quelques statistiques, des exemples d'entreprises inspirantes et l'impact sur chaque axe. 

Parce que les solutions de sortie de crise ne viendront pas seulement de l’État ou de grandes entreprises, mais d’un vaste ensemble d’organisations mobilisées pour le développement de leur milieu. En ce sens, un secteur coopératif et mutualiste dynamique est un ingrédient essentiel pour susciter dans les différentes régions, un entrepreneuriat distinctif s’appuyant sur la force du groupe et la mobilisation citoyenne.

Commentaires

Pour consulter les commentaires ou pour commenter cette publication, vous devez vous connecter sur Passerelles ou vous inscrire.