Les "questions qui tuent" à Hubert Reeves

Voici 6 questions - réponses parmi la trentaine posées à Hubert Reeves lors d'un clavardage en ligne. 

1- Si on veut sauver la planète et l’humanité, ne devrions-nous pas d'abord définir clairement le mode de production capitaliste comme la cause première du problème?

Vous avez raison et c'est une réalité: le système présent n'est pas le meilleur, car il ravage notre planète. Il y a des efforts sérieux à faire pour changer...

2- Quels sont les leviers les plus efficaces sur lesquels agir, en tant que société, pour devenir plus durable?

Un aspect important est de relever qu'aujourd'hui dans les médias, on raconte souvent ce qui va mal et assez peu ce qui va bien. C'est mauvais pour le moral. Il faut aussi se concentrer sur ce qui va bien, pour que les gens restent mobilisés et confiants. Le but de tout cela est de garder notre Terre habitable et agréable pour nos enfants et petits-enfants. Ce but n'est pas fichu. Il est menacé, oui, mais personne ne connaît l'avenir.

3- Vous avez dit qu'un effondrement est possible. Quels sont les signes de la fragilité de nos systèmes physique, biologique, politique et social?

Principalement, c'est le gaz carbonique, l'augmentation des températures etc. Les signes sont quand même très inquiétants et persuasifs. Mais en même temps, il y a aussi des signes positifs, c'est important de le noter: préservation de la biodiversité, on considère notamment que les baleines à bosse sont sauvées alors qu'il y a plusieurs années, ce n'était pas le cas...

4- Peut-on être sûr que la Terre sera encore habitable dans 50 ans?

Elle sera différente d'aujourd'hui, ça c'est sûr! Nous allons vers des pénuries importantes, qui vont rendre la vie plus difficile (notamment autour des métaux). Je refuse cependant de faire des prédictions car quand on regarde le passé, elles se révèlent souvent fausses. Regardez pour le Covid-19...

5- De toutes les terres agricoles du monde, 80% servent aux animaux ou à leur fourrage, alors que cela apporte seulement 20% de nos calories. Faut-il devenir végétarien?

C'est une question intéressante et importante. Il faut certainement diminuer la quantité de viande que l'on mange. C'est nécessaire. Avec de la viande de boeuf, on peut nourrir 3 milliards de personnes. Et avec des céréales? Ce serait 10 fois plus. C'est vraiment important pour sauver la vie sur la Terre en diminuant la quantité de viande. Après, je ne suis pas pour livrer des positions trop radicales.

6- Quel est le sens de la vie?

Voilà une question intéressante! Je pense qu'aujourd'hui, sachant que la vie est menacée sur la Terre, à cause des problèmes écologiques, un vrai but dans la vie serait de la garder habitable. C'est-à-dire que le sens d'une vie pourrait être, pour quelqu'un qui se demande aujourd'hui quoi faire de la sienne, de sauver la vie sur notre planète. Voilà une question prioritaire qui pourrait donner un sens à la vie.

Toutes les questions-réponses.

Commentaires

Pour consulter les commentaires ou pour commenter cette publication, vous devez vous connecter sur Passerelles ou vous inscrire.