L'importance de la nuance selon Étienne Klein

Étienne Klein, philosophe des sciences, dénonce ici la disparition de la nuance et de l'argumentation, un phénomène accentué par les médias sociaux. "Les gens qui parlent sans nuance donnent l'impression d'avoir raison", explique-t-il. L'information, autrefois une denrée rare, est aujourd'hui en surabondance. Nous en sommes bombardés et nos cerveaux gèrent mal ces flux. Cela contribue à la disparition de la nuance, pour nous aider à distinguer et à nous repérer : "l'excès d'informations limite notre capacité à la traiter de façons nuancée". 

Le philosophe nous invite à "s'engager dans les débats sans modération", à prendre part aux échanges pour ne pas laisser le terrain libre aux propos qui versent dans l'excès et la simplicité.

Nous avons besoin de rencontrer des gens pour discuter, pour apprendre, pour se disputer. "Les réseaux dits sociaux ne font pas ce travail social, puisqu'ils portent à la radicalisation des positions", selon Étienne Klein. Personnellement, ça m'amène aussi la question suivante : peut-on repenser les outils numériques pour qu'ils se pacent davantage en complémentarité à la rencontre en personne et pour qu'ils permettent de discuter, d'apprendre et de se disputer avec nuances, intelligence et respect?

Commentaires

Pour consulter les commentaires ou pour commenter cette publication, vous devez vous connecter sur Passerelles ou vous inscrire.