L'innovation territoriale

Qu'est-ce que l'innovation territoriale ? Et comment les municipalités peuvent la faire émerger ? C'est ce à quoi répond L'ILOT Coop dans le magazine de l'Union des Municipalités du Québec. 

"L’innovation territoriale est un concept qui a émergé à la suite de travaux en développement régional et économique qui ont fait appel aux dimensions locales, de production et de systèmes organisés. Historiquement, on considérait que la clé du développement économique sur un territoire résidait dans la capacité de ces systèmes de production à s’adapter, à se transformer et à se renouveler face à l’arrivée de nouveaux joueurs et consommateurs. Au cours des années plus récentes, l’implication des acteurs du territoire, la notion de gouvernance et la prise en compte des spécificités locales ont pris une place déterminante dans le concept de développement territorial, jusqu’à en faire émerger le concept d’innovation territoriale.
Comment l’innovation, qu’elle soit de nature technologique, institutionnelle, sociale ou organisationnelle se produit-elle sur un territoire? C’est par la rencontre entre des initiatives novatrices portées par des acteurs de la collectivité qui répondent à un besoin, et l’écosystème dans lequel ces initiatives souhaitent s’implanter. Ces innovations territoriales bousculent alors le statu quo, génèrent de la destruction créatrice, pour ensuite contribuer à l'accroissement du niveau de vie. Par exemple, les activités économiques, technologiques, sociales et culturelles évoluent de plus en plus rapidement ; alors que les mécanismes de régulation réglementaire et de gouvernance évoluent très lentement. Cette tension crée aujourd'hui une situation complexe qui nécessite l'expérimentation de nouvelles pratiques publiques ou collectives pour favoriser l'interinfluence des vecteurs de développement.
Au coeur du développement économique et social de leur territoire, les municipalités peuvent jouer un rôle central en mettant en place des conditions favorables à l'émergence d'un écosystème innovant capable d'accueillir et de faire grandit les idées novatrices."


"Trois clés (parmi tout un trousseau) pour (ré)activer l'innovation territoriale : 

  • Relier plutôt que simplifier : Les enjeux territoriaux sont de nature complexe, les causes ne sont pas toujours connues et les solutions encore moins. En latin, le mot « complexité » signifie « ce qui est tissé ensemble ». L’innovation territoriale nous invite tout d’abord à reconnaitre et à accepter la complexité, pour ensuite apprendre à «relier» plutôt qu’à «séparer» ou «simplifier». Dans un contexte où différents acteurs exercent une influence sur les causes des enjeux de territoire et sur la mise en œuvre des stratégies visant à les résoudre, les municipalités peuvent stimuler l’innovation en créant des ponts entre ces acteurs; en contribuant à relier leurs savoirs, leurs expériences et leurs idées; et en valorisant l’émergence d’une diversité de solutions novatrices qui agiront en synergie sur le territoire.
  • Participer au changement de culture : L’innovation territoriale est une démarche créative, collaborative et agile qui prend racine dans une volonté partagée de transformation. Elle nécessite parfois d’adopter de nouveaux rôles, de sortir des sentiers battus, de développer une nouvelle représentation du mot « échec » et d’accepter de prendre des décisions courageuses. L’innovation territoriale invite donc à expérimenter collectivement de nouvelles pratiques, ce qui peut être à la fois énergisant, à la fois source d’inconforts ou de peurs. Elle requiert un changement de culture – tant au niveau individuel, organisationnel que territorial – auquel les municipalités peuvent jouer un rôle de leadership en agissant comme modèle pour leur communauté.
  • Expérimenter avec agileté : Les acteurs souhaitant trouver des réponses aux enjeux complexes évoluent dans un monde en perpétuel changement et difficile à anticiper. Ils doivent constamment s’adapter pour atteindre leurs objectifs. Les processus d’innovation territoriale invitent les collectivités à adopter une approche agile. Selon l’approche agile, tout planifier dans les moindres détails avant de se lancer dans l’action est contre-productif. Elle invite plutôt à mettre rapidement à l’épreuve les idées qui émergent, à observer les résultats obtenus suite à une expérimentation rapide et à adapter en continu le projet en fonction des nouvelles informations qui apparaissent. S’enchainent ainsi des itérations jusqu’à l’obtention de l’impact souhaité, soit une solution structurante et viable pour le territoire. Avec le principe « d’essais et erreurs», l’innovation territoriale nous invite à réinventer le concept « d’échec », qui est ici perçu comme une opportunité d’apprendre dans l’action pour augmenter les possibilités de succès."

Commentaires

Pour consulter les commentaires ou pour commenter cette publication, vous devez vous connecter sur Passerelles ou vous inscrire.