Plateforme municipale "Unis pour le climat"

Lancement de la Plateforme municipale Unis pour le climat.

Cette plateforme est avant tout une feuille de route pour aider les municipalités à poser des actions concrètes en matière de lutte aux changements climatiques à travers 10 grands chantiers qui se déclinent en sous-chantiers et en axes d'intervention qui font notamment référence à des diverses ressources (initiatives municipales, études, programmes...).  

  1. Mobilité : pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), les actrices et les acteurs municipaux et gouvernementaux doivent offrir des solutions alternatives en matière de transport qui sont adaptées à la réalité des territoires.
  2. Infrastructures : pour les municipalités de toutes tailles, l’adaptation des infrastructures municipales aux changements climatiques représente la clé d'une gestion responsable des actifs qui permettra de minimiser les coûts associés aux futures crises climatiques.
  3. Économies locales : les municipalités jouent un rôle de catalyseur dans la transition vers le développement économique durable.
  4. Résilience financière : ou la capacité budgétaire à s’adapter aux crises, s'acquiert à travers des mécanismes, des leviers ou des mesures d'écofiscalité.
  5. Gestion des matières résiduelles : représente une opportunité de réduction de GES et demeure un outil essentiel en matière de lutte contre les changements climatiques.
  6. Biodiversité : les changements climatiques et les activités humaines affectent l’équilibre de la biodiversité et des écosystèmes. Les municipalités jouent un rôle central dans la protection des milieux naturels et doivent la concilier avec le maintien de la qualité de vie des citoyennes et des citoyens dans une perspective de développement durable
  7. Santé et bien-être : les municipalités ont le pouvoir d’agir sur la santé et le bien-être de leur population en réduisant les impacts des changements climatiques sur leur territoire.
  8. Sécurité publique : l’augmentation de la récurrence des épisodes extrêmes liés aux changements climatiques pose des risques supplémentaires en matière de sécurité publique.
  9. Outils d’urbanisme : l'aménagement du territoire représente l’une des compétences fondamentales des municipalités en matière de lutte et d’adaptation aux changements climatiques.
  10. Énergies : malgré l'importance de l'hydroélectricité au Québec, la question de la consommation énergétique et des modes de production électrique sobre en carbone demeure incontournable, ne serait-ce qu’en raison des enjeux posés par l’augmentation attendue de la consommation d’électricité, qui s’annonce importante.

À titre d’instigatrice du mouvement, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) a adopté la déclaration d’engagement « Unis pour le climat » lors de son conseil d’administration du 12 mars 2021.

Pour l'UMQ, cette feuille de route est un outil prioritaire. La crise sanitaire ne doit pas éclipser la crise climatique qui était prioritaire avant 2019. Voir aussi le site Pour le climat.

Cette feuille de route croise entre autres celle de Québec Zen, du Plan de la Déclaration d'urgence climatique (DUC), signée par 525 municipalités québécoises représentant 80% de la population du Québec, et celles de plusieurs municipalités. 

Comme l'exprimait Bonno Pel, au Colloque du CRISES 2021 : nous aurions tort de parler de Transition au singulier si on veut envisager tous les futurs possibles. Nous devrions parler de Transitions au pluriel, l'essentiel étant de la faire. 

Commentaires

Pour consulter les commentaires ou pour commenter cette publication, vous devez vous connecter sur Passerelles ou vous inscrire.