Aménager des rues commerciales conviviales et bonnes pour l’environnement

Par François Grenier pour 100 degrés | "Le potentiel est là : en créant des environnements favorables à la mobilité active et à l’achat de proximité, on diminue de facto les émissions de gaz à effet de serre. Avec son initiative Local², le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) se propose justement d’expérimenter et documenter deux projets pilotes d’artères commerciales dans des municipalités de la région montréalaise."

  • Convivialité = vitalité économique
    • la " convivialité est bonne pour l’environnement, mais elle accroît l’attractivité des lieux, ce qui, en retour, fait tourner les affaires."
    • " convivialité est bonne pour l’environnement, mais elle accroît l’attractivité des lieux, ce qui, en retour, fait tourner les affaires."
  • Lancement de 2 projets pilotes
    • Beaucoup d'exemples dans les grandes villes, mais peu dans les petites municipalités
      • "à chaque milieu de vie ses défis, ce qui exige des stratégies et des interventions taillées sur mesure. C’est dans cette optique que le CEUM vient de lancer deux projets pilotes à Sainte-Thérèse et Saint-Constant."
      • Deux typologies bien précises
        • "« Sainte-Thérèse possède déjà un noyau villageois à échelle humaine, alors que Saint-Constant est plus représentatif d’un développement de banlieue basé sur la maison unifamiliale, donc fortement dépendant de l’automobile."
    • 3 volets d'accompagnement
      • "accompagner le processus de transformation de l’artère commerciale ;
      • sensibiliser la population et les commerçants pour qu’ils changent leurs habitudes de vie ;
      • réaliser une évaluation environnementale du cercle vertueux de la convivialité dans une perspective de transition écologique."
  • Un changement de paradigme pour valoriser les milieux de vie à échelle humaine plutôt que pour les automobiles
    • « De plus en plus, on valorise les milieux de vie à échelle humaine, on repense les espaces publics, on réfléchit aux options de mobilité pour s’affranchir du seul modèle de l’auto solo."

Pour en savoir plus

Commentaires

Pour consulter les commentaires ou pour commenter cette publication, vous devez vous connecter sur Passerelles ou vous inscrire.