Appel de propositions visant la lutte au gaspillage alimentaire

Jusqu'au 15 juin 2022 | RECYC-QUÉBEC lance donc un appel de propositions visant la lutte au gaspillage alimentaire (APGA) pour encourager les projets utilisant les stratégies de prévention suivantes :

  • Réduction à la source : initiatives pour réduire les quantités générées de surplus, pertes ou gaspillage alimentaires d’aliments initialement destinés à l’alimentation humaine, à toute étape du système bioalimentaire.
  • Réemploi : initiatives visant à ce que les surplus, les pertes, le gaspillage ou les résidus alimentaires générés soient maintenus dans les circuits pour l’alimentation humaine directement (ex. : dons) ou suivant une étape de transformation (ex. : déshydratation, broyage).

Qui peut déposer une demande?

  • L’APGA est ouvert à tout type d’organisation légalement reconnue, incluant les établissements de santé et d’éducation, et les organismes municipaux.
  • Il suffit d’être en activité au moment du dépôt de la demande et d’avoir une place d’affaires au Québec. Le regroupement d’organisations est aussi accepté.

Quelles sont les modalités de l’aide financière?

  • L’aide financière demandée pour un projet devra se situer entre 50 000 $ et 500 000 $.
  • La contribution de RECYC-QUÉBEC est une subvention non remboursable qui ne pourra excéder 70 % du total des dépenses admissibles du projet.
  • Ainsi, au moins 30 % du financement du projet doit provenir du promoteur ou d’autres bailleurs de fonds que RECYC-QUÉBEC.
  • La participation financière du demandeur, en plus de celle de partenaires, est encouragée afin d’assurer un engagement concret.
  • Les organisations qui reçoivent d’autres aides financières de source gouvernementale (fédérale ou provinciale) doivent s’assurer que le cumul n’excède pas 80 % des dépenses admissibles.

Foire aux questions

Commentaires

Pour consulter les commentaires ou pour commenter cette publication, vous devez vous connecter sur Passerelles ou vous inscrire.