Ferme de rue: Démocratiser l’agriculture urbaine

Photo: Novae

Par Novae | "L’organisme Ferme de rue mobilise les citoyens et commerçants de son quartier pour que toute la communauté prenne activement part à son projet de verdissement nourricier." 

  • 6000 pi2 à cultiver généreusement cédés par le sanctuaire St-Jude
    • "Non seulement se met-il à travailler son terrain comme un vrai projet de micro-ferme, mais il repère aussi le terrain en friche aux abords de l’église Saint-Jude, à deux pas de chez lui. Un soir, il va cogner à la porte du presbytère. «Je suis arrivé la pèle à la main, le prêtre était en train de se faire à manger, et je lui ai demandé s’il acceptait que je fasse pousser des légumes sur son terrain! L’idée lui a plu.»
  • des jardins visibles à partir des trottoires
    • "L’agriculture urbaine connait une belle effervescence, mais ce sont souvent des projets situés sur les toits et auxquels les citoyens ont peu accès. Notre nom le dit: notre production se voit depuis le trottoir. Nous voulons offrir un modèle pour ceux qui veulent cultiver chez eux."
  • une collaboration avec les citoyen·nes et commerçants du quartier
    • la quincaillerie du coin a commandé les 25000 plants
    • la ferme sociale Jeunes au travail a fournie des serres pour démarrer les semis
    • la boulangerie du quartier pour la vente de leurs produits

Commentaires

Pour consulter les commentaires ou pour commenter cette publication, vous devez vous connecter sur Passerelles ou vous inscrire.