Installer un million de paysans dans les campagnes, seule façon de limiter le recours aux pesticides (France)

Photo: Scott Goodwill sur Unsplash

Par Le Monde | "Il faut changer radicalement de modèle agricole et « reprendre la terre aux machines », plaide Nicolas Mirouze, ancien élève d’AgroParisTech devenu viticulteur, et qui a « bifurqué » vers l’agroécologie."

  • Le système alimentaire industrielle ne parvient pas à nourrir tout le monde
    • "En France, une partie non négligeable de la population n’a pas les moyens de l’alimentation qu’elle voudrait choisir. Parfois, elle ne peut même pas acheter l’alimentation la moins chère disponible en grande surface"
  • L'aide alimentaire actuelle stabilise les dysfonctionnements de l'agriculture industrielle
    • elle repose sur le bénévolat: "Cette aide (alimentaire), devenue systémique en France, est distribuée par plus de 200 000 bénévoles, qui subissent quotidiennement toute la violence de cette pauvreté.
    • elle dépend des pertes industrielles: Elle est abondamment pourvue par les surplus inconsidérés de l’agriculture industrielle intensive (car il faut toujours produire plus) et
    • elle contribue à la diminution des revenus des agriculteurs: participe directement à la compression des coûts des produits agricoles et donc à la diminution du revenu des agriculteurs."
  • Le système alimentaire industriel ne remplit aucune de ses fonctions
    • le revenu des agriculteurs ne cesse de se réduire
    • de + en + de gens n'ont plus les moyens d'acheter de la nourriture saine
    • ce système est une catastrophe écologique
  • L'agriculture 4.0 ne fera qu'empirer les problématiques actuelles
    • " les drones, les robots et le numérique. L'histoire se répète : cette mise en application du progrès ne servira que des intérêts sans rapports directs avec celui de l'alimentation de la population. Elle se fera au détriment des agriculteurs, dont les dépendances aux équipementiers et aux banques vont s'aggraver."
  • Il nous faut Reprendre la terre aux machines (Seuil, 2021).
    • "Ce projet refuse de dissocier la question de l'autonomie paysanne et celle de l'autonomie alimentaire."
  • Il nous faut installer 1 million de paysan·nes en France
    • "Nous avons pour objectif d'installer dans les campagnes françaises un million de paysans et ce sera la seule façon de limiter significativement le recours aux pesticides."
  • Il nous faut construire un fort mouvement social pour exiger cette transformation
    • "Un bouleversement aussi important ne sera pas concédé par les élites politiques et économiques sans le surgissement d'un mouvement social. Il n'aura jamais lieu sans un rapport de force assumé, il sera conquis par la lutte ou il n'adviendra pas."

Commentaires

Pour consulter les commentaires ou pour commenter cette publication, vous devez vous connecter sur Passerelles ou vous inscrire.