La finance participative de don: une forme de marchandisation du don ?

13 mai 2022 à 9h30 | Webinaire grand public co-organisé parle PhiLab, le pôle CRISES-HEC et l'axe de recherche Organisations sociales et collectives du CRISES  :

La finance participative de don :une forme de marchandisation du don ? 

Avec Amélie Artis, Université Grenoble Alpes, CNRS, Science Po Grenoble, Pacte

Le vendredi 13 mai 2022, de 9h30 à 11h30 (heure de Montréal, Québec, Canada)

En ligne

Cliquez ici pour l’inscription obligatoire

Résumé : Cette présentation portera sur les différentes dimensions économiques et financières du financement participatif (crowdfunding) et montrera comment ce dernier contribue à transformer le don par sa financiarisation. Les leçons de Polanyi sur la réciprocité et celles de Keynes sur l’économie monétaire et les conventions sont ici éclairantes. En effet, en mettant en place un intermédiaire ou en mettant en concurrence des projets, les plateformes développent l’utilisation de conventions liées à la coordination des marchés. En favorisant la monétarisation des dépenses et des projets et la marchandisation des activités de dons, le financement participatifdevient non seulement un outil de financiarisation mais modifie également les relations sociales. De plus, il crée de nouvelles niches d’exclusion financière, notamment pour les projets ayant une dimension sociale ou environnementale importante, et tend à faire reposer le financement de certains projets sur l’épargne plutôt que sur la création monétaire. Loin d’être une alternative et un contre-modèle à la finance traditionnelle, le financement participatif renforce en fait la financiarisation en introduisant un nouvel intermédiaire financier et contribue à son expansion sous des formes hybride.

***Amélie Artis vous invite à lire l’article (en anglais) duquel cette présentation est tirée :Amélie Artis, Virginie Monvoisin. The Crowdfunding: Towards a Commodification of Generosity. Rethinking Finance in the Face of New Challenges, volume 15, Emerald Publishing Limited, pp.167-180, 2021, Critical Studies on Corporate Responsibility, Governance and Sustainability.

 

Conférencière : Amélie ARTIS est maître de conférences à Sciences Po Grenoble et membre du laboratoire Pacte (UMR 5194 CNRS). Elle interroge les formes alternatives de production, de consommation, de répartition et de travail dans les entreprises de l’ESS dans une approche institutionnaliste. Elle coordonne plusieurs projets de recherche sur l’ess dans le financement (banques coopératives, finance solidaire, crowdfunding), dans l’énergie (CIT’EnRTranscoop), dans la mobilité (MobiPA). Elle étudie les entreprises de l’ESS comme des marqueurs des transformations sectorielles et territoriales de nos modèles socio-économiques.

Animateur : Jean-Marc Fontan est professeur au Département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), co-directeur du PhiLab et membre régulier du CRISES. 

Commentaires

Pour consulter les commentaires ou pour commenter cette publication, vous devez vous connecter sur Passerelles ou vous inscrire.