L’empreinte carbone de la Caisse de dépôt et placement s’aggrave

Par IRIS | "Malgré les objectifs qu’elle s’est donnée en matière de réduction des GES, les émissions absolues liées au portefeuille de la Caisse augmenteront tout de même de 34% durant la période 2017-2030, l’éloignant ainsi de son objectif net zéro 2050. Notons qu’en 2021, le portefeuille de la Caisse aura émis 16 millions de tonnes de GES, ce qui représente 20% des GES qu’émet le Québec annuellement (le bilan carbone du Québec n’inclut pas celui de la Caisse). "

De deux choses l’une:

  • "ou bien les gestionnaires de la Caisse n’ont effectivement pas fait le calcul,
    • ce qui traduit soit un manque de rigueur, soit une authentique insouciance face à la lutte aux changements climatiques.
  • Ou bien ils ont bel et bien fait le calcul et tout de même persisté à suivre un plan voué à l’échec,
    • ce qui traduit cette fois un exercice trompeur de marketing vert malheureusement banal tant il est répandu chez les élites financières"

Lire l'analyse complète

Commentaires

Pour consulter les commentaires ou pour commenter cette publication, vous devez vous connecter sur Passerelles ou vous inscrire.