Lutte citoyenne contre une « zone d’innovation technologique » à Québec

Photo: MATV Québec

Par Antoine Morin-Racine dans Pivot | "Un projet de « zone d’innovation » se prépare dans un des quartiers les plus pauvres de la capitale et plusieurs résident·es entendent lui résister. Partie intégrante des ambitions techno-industrielles de François Legault pour le Québec, le projet de Zone d’innovation Littoral Est  (ZILE) inquiète plusieurs résident·es de Maizerets, à Québec. Elles et ils dénoncent le développement de technologies de surveillance, ainsi que les risques de gentrification accélérée dans le secteur. Plusieurs organisations locales entendent proposer une vision différente pour l’avenir du quartier, axée sur les besoins des habitant·es."

  • « La silicolonisation de la vallée du Saint-Laurent »
    • "La ZILE n’est pas la seule « zone d’innovation » à être promue par les autorités politiques."
    • "Un projet similaire autour des technologies quantiques à Sherbrooke fait aussi partie de cette vision"
    • "une vingtaine d’autres zones à travers le Québec"
  • Une pouponnière pour le capitalisme de surveillance
    • ​"On parle […] de collecte massive de donnée, de surveillance des comportements. […] Pour nous, tout ça, c’est d’une très grande violence!."
    • Un document de présentation du projet révèle
    • « tests de drones dans un contexte nordique et urbain »
    • « surveillance des comportements des consommateurs en temps de restrictions » et
    • des innovations de « suivi de l’humeur ».
  • Risques de gentrification
    • ​Un des quartiers les plus défavorisés
    • Besoin de développer en fonction des besoins des habitant·es
      • "Si on a des terrains à développer, il faudrait les développer en fonction des besoins du quartier et non en fonction d’intérêts privés extérieurs."
  • ​​L'opposition s'organise
    • ​Action de visibilité et d'occupation
      • ​"la Table et l’Asile contre la ZILE mènent depuis plusieurs mois des actions de visibilités et d’occupation contre le projet."
    • Organisation d'un centre auto-géré inspiré du Bâtiment 7
      • "Ce centre aurait pour résidence un ancien garage municipal que convoite en ce moment l’incubateur d’entreprises 2 Degrés, qui serait l’une des premières assises de la ZILE."

Commentaires

Pour consulter les commentaires ou pour commenter cette publication, vous devez vous connecter sur Passerelles ou vous inscrire.