Nickel dans l’air : le conseil municipal de Québec s’oppose à l’unanimité à l’allégement des normes provinciales

Crédit: Judicieux (CC BY-SA 4.0)

"Les élu·es du conseil municipal de Québec ont voté à l’unanimité pour contester la volonté du gouvernement provincial de multiplier par cinq les concentrations de nickel permises dans l’air ambiant. "

Des élu·es supporté·es par les mobilisations citoyennes

Un projet de règlement taillé pour l’industrie minière

Commentaires

Pour consulter les commentaires ou pour commenter cette publication, vous devez vous connecter sur Passerelles ou vous inscrire.