Nouveaux gains pour les petits éleveurs

Photo: Alain Roberge / La Presse

Par Ève Dumas pour La Presse | "En plus de pouvoir bientôt consommer du poulet abattu directement à la ferme, les Québécois auront accès à plus d’œufs issus de petits élevages et à des aliments à base de lait cru de chèvre, de brebis et de bufflonne. C’est dans une perspective de diversification et d’actualisation de l’offre agricole du Québec que le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), André Lamontagne, annonce ces actions bien concrètes."

  • Élargissement du projet pilote pour le droit d'avoir 500 poules pondeuses
    • "Dès le prochain appel de projets, qui devrait avoir lieu vers la fin de l’automne 2022, ce droit d’utilisation sera étendu à tous ceux et celles qui en feront la demande. Le MAPAQ et la FPOQ projettent à moyen terme une centaine de candidatures potentielles, de là le chiffre de 50 000 poules pondeuses de plus en marge du système industriel." 
  • Projet pilote pour commercialiser des produits cuits à base de lait de chèvres, brebis ou bufflonnes
    • "l’autre action du MAPAQ qui est une grande source de réjouissance, soit le projet-pilote permettant aux petits éleveurs de commercialiser des produits cuits faits à base de lait cru de leurs chèvres, brebis ou bufflonnes."
  • Dates limites pour participer aux projets pilotes
    • "Rappelons que les exploitants souhaitant participer au projet-pilote d’abattage de poulets à la ferme ont jusqu’au 30 juin pour soumettre leur candidature pour la première année.
    • Les exploitants qui souhaitent participer au projet-pilote autour du lait cru ont jusqu’au 29 juillet 2022 pour soumettre leur dossier."

Commentaires

Pour consulter les commentaires ou pour commenter cette publication, vous devez vous connecter sur Passerelles ou vous inscrire.