SABSA : une coopérative de santé communautaire pour les personnes vulnérables

Par Bruno Savar de Radio-Canada | Un récit numérique touchant. "La clinique SABSA (Service à bas seuil d'accessibilité), qui vient en aide aux patients marginaux des quartiers centraux de Québec depuis 2010, ouvre rarement ses portes aux caméras de télévision. L’animateur du Téléjournal Québec, Bruno Savard, a obtenu ce privilège. Il est allé à la rencontre de ses principaux acteurs. Il nous raconte leur histoire."

Un parcours hors des sentiers battus

  • "Il y a longtemps que je suis les hauts et les bas de la clinique SABSA, un concept unique qui a vu le jour il y a une dizaine d'années dans le quartier Saint-Roch, à Québec. Un peu comme la vie des gens à qui elle vient en aide, SABSA a traversé toutes les tempêtes. Il fallait d'abord opérer légalement dans un cadre complètement éclaté : une clinique médicale sans médecin, qui allait traiter des sans-papiers.
  • En 2010, il y avait urgence d'agir. Le VIH et le sida circulaient en basse-ville. Des accros aux drogues dures s'échangeaient parfois des seringues souillées. Mais il y avait aussi tous les autres infections et risques liés à une vie dans des milieux à très grande précarité.
  • Isabelle Têtu, Maureen Guthrie, Amélie Bédard, Steve Giroux et Véronique Brousseau fondent alors SABSA. Avec ce service à bas seuil d'accessibilité, ils vont bousculer les conventions, accélérer le débat sur la reconnaissance des infirmières praticiennes en soins de premières lignes et développer leur propre concept. SABSA devient un projet pilote financé par un syndicat, puis le sujet de recherches universitaires, et éventuellement, une clinique établie avec un financement partiel de l'État et une fondation."

Une clientèle vulnérable

  • "Le quotidien des 4000 patients suivis par la clinique SABSA n'a rien de banal. Quatre mille humains qui, autrement, seraient en marge de notre système de santé. Ils sont maintenant pris en charge ou dirigés vers des ressources médicales plus spécialisées."

Des intervenants dédiés

  • "Simon est à la fois travailleur social, infirmier au triage, secrétaire médical, ambulancier, chauffeur de taxi et livreur... Mais il est surtout profondément humain. (...) Il sait ce que c'est que de croiser le regard d'une personne qui te juge sans savoir. Il sait ce que c'est que d'avoir ce sentiment d’ébranler la sensation de fausse sécurité du citadin ordinaire."
  • Son nouveau travail, c'est une façon de redonner au suivant. Il y a des gens qui m'ont tendu la main quand j'étais dans la rue."

Découvrir le récit numérique complet

Une coopérative de solidarité

  • "Créée en 2011, la Coopérative de solidarité SABSA offre des soins infirmiers et psychosociaux à des clientèles vulnérables, principalement atteintes de l’hépatite C, du VIH, de problèmes de toxicomanie et de santé mentale. Elle offre aussi une clinique de soins infirmiers de proximité pour les personnes des quartiers centraux de la ville de Québec, sans médecin de famille ou ayant difficilement accès à leur médecin de famille."
  • 3 types de membres
    • Membres utilisateurs: Membres bénéficiant des services de santé offerts par la clinique
    • Membres travailleurs: Membres contribuant aux diverses tâches liées à nos activités
    • Membres de soutien: Membres supportant financièrement les activités de la clinique

Services offerts

  • Prescription d’examens diagnostiques (radiographie, échographie, prise de sang, etc);
  • Prescription de certains médicaments;
  • Traitement par agonistes opioïdes;
  • Utilisation de techniques invasives (pap test, toucher rectal, examen pelvien, etc);
  • Utilisation et application de techniques et traitements médicaux invasifs (points de suture, drainage d’abcès, etc);
  • Utilisation et application d’autres techniques et traitements médicaux;
  • Promouvoir la santé et prévenir la maladie (bilan annuel, dépistage, etc);
  • Évaluer et prendre en charge des problématiques de santé courantes (otites, infections urinaires, pneumonie, etc);
  • Assurer le suivi d’une maladie chronique (diabète, asthme, hypertension, dépression, etc);
  • Assurer le suivi d’une grossesse normale jusqu’à 32 semaines puis, en alternance avec le médecin;
  • Demande de services aux autres professionnels de la santé;
  • Inscription au guichet d’accès à un médecin de famille;
  • Accompagnement, suivi et services de santé pour l'hépatite C

Pour en savoir plus

  • Écouter - Podcast de Catherine Dorion: entrevue avec Isabelle Têtu, infirmière et Emmanuelle Lapointe, chargée de projet
    • "Dans cet épisode, on se penche sur le rôle du communautaire en santé. Avec deux intervenantes de la clinique SABSA, on fait le tour des services qui sont offerts aux bénéficiaires, et plus largement, on réfléchit ensemble sur les besoins qu'on a en santé physique et mentale, et le rôle que joue le communautaire là-dedans. Des leçons à tirer de l'expérience de mes deux invitées? Sans aucun doute possible. "
  • Visiter leur site internet

Commentaires

Pour consulter les commentaires ou pour commenter cette publication, vous devez vous connecter sur Passerelles ou vous inscrire.