Rappel à l’ordre contre les évictions abusives

Source: Matt moloney sur Unsplash

Par Le Devoir | "Une locataire montréalaise qui a subi du harcèlement dans le cadre d’une tentative d’expulsion permanente de son logement pourra finalement réintégrer celui-ci dans les prochaines semaines, en plus de recevoir un dédommagement financier de plus de 24 000 $. Une décision hors du commun du Tribunal administratif du logement (TAL), qui rappelle aux propriétaires qu’ils s’exposent à des « conséquences sévères » s’ils tentent de réaliser des « rénovictions » dans leurs bâtiments."

Commentaires

Pour consulter les commentaires ou pour commenter cette publication, vous devez vous connecter sur Passerelles ou vous inscrire.